Les trois lois universelles réunies

3 loi jpeg

I: Le tout, je fais partie du tout, je ne me dissocie pas de lui, je suis lui, je vois à travers lui, je vis sa vie, j’existe en tant que lui. Lui, c’est moi. JE SUIS


 

II: Je suis un être, je me forme à partir du tout mais je ne me dissocie toujours pas de lui, je vis grâce à lui, comme un reflet à travers les parois du tout. Je vois Ma paroi, qui est vraisemblablement la même, mais à l’intérieur de moi, autre chose se passe, je développe une différence, qui m’est inconnue. Nous sommes deux et formant Un.

JE PRENDS


III: Je souhaite faire mon expérience en sortant du tout, j’explore, j’étudie, je visualise la différence, je fais mon expérience dans un autre tout, désormais, je prends mon envol, et pour faire ceux-ci, je dois faire le contraire du tout, afin de m’en éloigner et de me développer tout seul,

J’APPRENDS.


IV: J’ai visualisé, j’ai pris, appris et étudié la différence, et je souhaite ajouter ceux-ci au tout originel d’où je proviens. Au moment de l’impact, je sens QUI JE SUIS, je sens de quoi je suis constitué, je sens la différence de taille, de couleur, de son, de matière… entre le tout originel et le tout que je reconnais comme personnel à présent. Je prend conscience de qui je suis, et

JE COMPRENDS


V: Je suis à nouveau UN, mais différent, je suis un mélange du père et de la mère, de l’élément magnétique et électrique, je suis constitué des ingrédients d’un tout plus un tout qui me différencie totalement de mon état I. Désormais, je vois à travers un nouveau tout, je vis sa vie, j’existe en tant que ce nouveau tout, c’est moi,

JE DONNE


diminutif des paroles:- je ne sais pas; – je sais que je ne sais pas, –  je sais, –  je sais que je sais

Un petit exemple, pour que ces lois puissent être comprises. Sachez qu’elle peuvent être associées à absolument tout ce que vous entreprenez dans la vie, du microscopique au macroscopique et au gigantique.

Prenons l’exemple simplissime de l’enfant, avant de naître, il fait partie du tout (de la maman), lorsqu’il sort, il fait partie d’un autre tout, celui de Urantia Gaia, plus connu sous le nom de planète Terre. A ce moment, il dépend encore intégralement de ses parents, l’environnement extérieur lui est inconnu et mortel, l’environnement familial est son cocon et sa source vitale. Il est, vit, imite, tout ce que sa famille est. Il ne se dissocie nullement car il ne sait même pas dire « Je ».

Après 3 ans, il commence à sentir des choses à l’intérieur, qui lui fait prendre conscience d’une individualité, d’une personnalité, mais ne se dissocie toujours pas de sa famille, désormais il dit « Je », mange, parle, sa famille est toujours vital pour lui, s’il ne reçoit pas à manger, un lieu de repos ou un lieu de source vitale, il meurt. Donc, il prend tout ce qu’il peut, nous voyons un peu plus facilement la loi d’attraction à ce niveau, où l’enfant de 3 à 14 ans, va prendre, attirer vers soi pour sa survie, et le maintien de sa famille. Lorsqu’un enfant ou bébé entre dans une pièce, tous les gens qui s’y trouvent sont comme « attirés » vers lui, ils ne cessent de lui porter un intérêt au  point d’en oublier leur personnalités.

Vers 14 ans, commence la période de la puberté, le préadolescent et l’adolescent se mettent à se rebeller car ils sentent leurs différences et souhaite l’imposer. Il se forme donc des groupes, parfois contre les parents, des effets de mode, des sujets de violence dans le but de prouver, de démontrer la différence, cette différence fait apprendre, tant à la famille qu’à l’enfant devenue adolescent, que l’aspect réglementaire n’est dicté que par soi même. L’apprentissage par la différence pousse parfois à incompréhension. Ici nous pouvons mieux constater les effets de la loi de polarisation, où nous avons les aspects dit positifs et les aspects dit négatifs, afin de faire un lien d’attraction par la résonance des deux. La période adolescente est celle où nous effectuons le plus d’apprentissage scolaire, d’épreuves, de concours (permis de conduire…) primordiale donc pour cette période d’apprendre.

A la période adolescente passée, période qui à été rallongé par des méthodes médiatiques et perverties par le désir sexuel. Cette période que l’on peut appeler adulescent, où nous assistons à un regain d’effet de mode et de rebelle attitude, (certainement parce que l’adolescent n’a pas voulu apprendre, mais continuer à prendre, certainement parce que la famille lui à donné la possibilité de prendre car leur égo et la loi d’attraction étaient trop puissants pour que l’enfant puisse polariser ce de quoi il a été constitué…) de multiple raisons peuvent être des causes et des conséquences, faisant partie de la loi du karma, une autre loi qui fera l’objet d’un prochain sujet.

Reprenons, sur la période adulte donc, où nous assistons à la constitution d’un autre moi, car l’exploration de la différence apprend et prouve que le vrai le juste, le bon est considéré que par soi-même. L’enfant devenu adulte à son tour, comprend de quoi il est constitué. Il crée à son tour de l’argent, de l’amour et continue à apprendre, à savoir la place qu’il occupe dans la société, dans sa propre famille, il prend conscience de ce qu’il a construit durant toute ses années, il voit, le verbe Voir est bien employé dans ce contexte, il représente les petites flèches représentées comme impact dans le dessin numéros IV, de part cette vision, il comprend qui il est. Un adulte, est soucieux, il comprend ce que c’est la mort, et les multitudes de façons de l’approcher. De part ce constat, il comprend automatiquement la valeur de la vie. Au contraire d’un enfant qui est insouciant et candide.

L’adulte donne à sa famille la possibilité d’évoluer, de grandir, car il constitue le dessein de la vie sur terre, il enrichit et donne à son tour ce qu’il a apprit. Une fois l’accumulation de bien, il va le redistribuer. De ce fait, il mélange les couleurs, les sons, les harmoniques, les vibrations, afin de donner naissance à quelque chose de plus complet. Ici nous pouvons constater la loi de résonance, car l’adulte voit à travers sa famille ce qui le constitue de l’intérieur ainsi que ce qui le différencie. Un adulte à la fleur de l’age va léguer son patrimoine mobilier ou immobilier à ses enfants par exemple.

Enfin, en fin de vie, l’adulte devient à son tour parent, il a donné, et est devenu à son tour une famille à part entière, qui va réitérer le cycle de la vie d’une manière quelque peu différente, mais toujours plus évolué que l’original car il aura mélangé les ingrédients de sa famille avec les ingrédients d’une autre famille étrangère à lui.

Voici d’autres exemples sous forme schématique;

schéma du cycle de vie du coquelicot, plante annuellecycle_eau7552803_orig???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

NB: IMPORTANT, les lois de polarisation, de résonance et d’attraction s’interpénètrent entre elles, de sorte qu’elles agissent ensemble. Les exemples ci-dessus sont fait pour mettre le point sur une des façons à une période donné d’action, mais vous pourrez très aisément trouver leur action dans bien d’autres moments du cycle de la vie. D’ailleurs pourquoi ne pas m’offrir des exemples sous forme de commentaires sur cet article ?

A propos m.conti

Conti Michael, je vie sur Saint avold, se déplace en Moselle, Lorraine, France et pays francphones.

Laisser un commentaire