Papa Noël ésotérique !

VOICI UN PETIT ARTICLE SUR CE QU’EST RÉELLEMENT NOEL;

IMG_433264604381294

Il ne vient pas de moi, mais, mes méditations ainsi que mes connaissances arrivent exactement aux mêmes parcours que ce qu’a écrit ce monsieur. Je me suis donc contenté de mettre en avant son texte.

Cause de quelques siècles d’abrutissement d’un type nordique habillé en rouge et totalement Superman pour livrer tous les colis en une nuit avec un pauvre chariot tiré par des rennes, nous avons, par sociabilité, démontré notre aptitude à mentir à nos propres enfants !
Je me propose donc de vous révéler bien des secrets à propos de cette fête qui, normalement, n’en est pas une. Mais bon, comme on fait toujours le contraire pour exister (merci l’égo !), on en est arrivé à un matérialisme outrancier.
D’abord, tout commence par le solstice du 21 décembre, car ce jour-là il se passe des choses très précises. La 1ère et la plus visible, c’est que les jours s’arrêtent de raccourcir pour recommencer à se rallonger.
Sans passer dans l’explication technique de la mécanique céleste, cela indique que le jour, la lumière reprend le pas dans la marche de l’apothéose du 21 juin où le printemps a donné le meilleur de lui-même et que l’été prend le relais où la nuit (le côté sombre) va essayer de reprendre la main.
C’est l’alternance des forces de la dualité où nous allons voir qu’aux équinoxes (21 mars et 21 septembre grosso-modo) tout le monde est à égalité. Dit autrement, du 21 décembre au 21 mars, la lumière reprend le dessus mais à l’extérieur, c’est froid et quasi sans vie !
En effet, l’hiver est le renouveau de la vie et cela commence à l’intérieur pour ensuite s’exprimer à l’extérieur. C’est ainsi qu’au printemps naît à l’extérieur ce qui est né dans le secret à Noël !
Idem pour l’été, à l’extérieur tout semble super, mais le côté sombre reprend des forces à l’intérieur et cela deviendra visible à l’extérieur à l’automne. La mort commence à montrer son vrai visage.
La nature commence à dépérir. Du vert (4ème chakra), elle passe au jaune (3ème chakra), à l’orange (2ème) et au rouge (1er) pour enfin rester à poil pendant tout l’hiver… Tout cela démontre que les forces s’amenuisent pour aller se cacher dans le sol, dans l’invisible.
Extérieurement, on dit que c’est beau pour les couleurs, mais en fait, c’est la vie qui est en train d’agoniser extérieurement. On lâche prise dehors afin de se retrouver dedans.
Ainsi, à l’heure sonnée, celle de la mort de l’automne et de la naissance de l’hiver, il naît quelque chose de nouveau. C’est ainsi le cycle de la Vie, et c’est ainsi que nous le voyons grâce à Urantia.
Extérieurement, Urantia Gaia possède ces 4 saisons dans certaines parties d’elle, et comme nous faisons partie d’elle, il se passe exactement la même chose pour nous.
Ainsi, le 21 décembre est en sorte l’insémination d’une étincelle de vie pour renaître à soi-même lors du prochain tour. La séquence est très simple et je vous explique :

21/12 : C’est le jour le plus court de l’année en termes de luminosité, indiquant le basculement entre la vie et la mort. C’est donc un passage important que l’on appelle l’insémination.

22 – 23 – 24/12 : Ce sont les fameux 3 jours d’obscurité, les 3 jours des Bouddhistes pour qu’un mort transite dans les autres mondes au niveau du corps physique. En fait, ce sont les 3 jours de transition qu’il faut à nos différents corps pour intégrer la nouvelle donne.

25/12 : On dit que c’est Noël et on va voir au pied du sapin à côté de la cheminée pour voir quel cadeau on a reçu… Hé oui, ce jour est une fête célébrée parmi tous les peuples qui sont en relation avec Mère Nature.

Vous pensez donc bien que l’église, devant l’impossibilité de cacher cette vérité païenne, a pondu ce Noël en l’habillant d’un truc à faire rêver tous les gosses et que, bien sûr, c’est papa et maman qui vont casquer !
On a donc voulu vous faire prendre le Père céleste pour un Père no-el, c’est-à-dire qui ne vient pas du ciel. Il vient du nord en coucou de nos chers visiteurs de l’espace qui viennent passer leur fête avec nos frères intra-terrestres.
Ne croyez pas que nous sommes les seuls à vivre cette période de fêtes. Même les voisins du dessous et du dessus y participent ! Alors si notre Père Noel est habillé en rouge, c’est parce que cela signifie le feu, la vie, le sang, la couleur de l’Agartha, tandis que le blanc fait forcément dans la pureté, la lumière, l’immaculé !
Et puis, pour vous blouser, on vous dit en plus que le Père Noël est un mensonge. Devinez qui est assez con pour y croire ? Et on perpétue ça parce que c’est la tradition et qu’il faut bien rêver ! Hé oui, c’est sûr mais c’est pas le meilleur rêve !
C’est vrai que le petit Jésus (un Christ en incarnation) est venu inséminer Urantia il y a 2.000 ans. Ça, c’est la vérité et on verra que ce qui s’est passé hier n’était que l’ouverture d’un autre cycle, puisque cette insémination “spirituelle” va vivre son éclosion printanière en 2011, voire 2012 au plus tard.
L’ère du Poisson est en passe de mourir définitivement, et celle du Verseau prend vraiment la main. Alors, quand on vous dit que l’on est en plein dedans, c’est que vraiment on y est !
D’où cette naissance attendue de Gaïa dans le corps d’Urantia. En effet, Urantia (la planète Terre) s’est fait inséminer par le Christ il y a 2.000 ans et elle va accoucher de sa petite Gaïa.
Gaïa va donc prendre la relève d’Urantia en tant que mère porteuse du Nouveau Monde, avec la partie de l’humanité qui sera en accord vibratoire avec elle. Maman va donc bien ascensionner et nous, ses enfants, avec elle (du moins pour ceux qui en auront émis la volonté par leur coeur).
Il est donc clair que ceux qui ne se sentent pas prêts seront accueillis dans quelques orphelinats cosmiques prévus dans notre galaxie. Ils reviendront sur Gaïa quand ils seront arrivés à maturité, tout simplement.
Donc, ce jour du 25 est vraiment une naissance pour chaque cycle, qu’il soit au niveau de l’année ou d’une ère du zodiaque. Physiquement, on dira qu’au niveau du 1er chakra quelque chose s’est passé dans la matière.
Ainsi, du 25 au 31 décembre, nous visiterons les 7 chakras un par un dans leur expression spécifique.

Il y a le ramadan pour les Musulmans, chez les Bouddhistes il y a aussi un truc, chez nos amis Juif, c’est idem et, si on y regarde bien, on retrouve ça absolument partout.
Le 1er janvier : On fait la fête avec plein de gens (la liesse quoi !) et on est heureux parce que, grâce à cette introspection, à cette période de Paix intérieure, nous avons été en contact avec notre intériorité et l’année va être grandiose ! (normalement….)

En résumé, ça, ce serait le scénario “normal”, mais c’est devenu plutôt une débauche de bouffe et surtout pas une période de grâce et de ravissement envers Urantia Gaïa, l’Univers, notre frère atomique et l’humanité entière.
Bref, j’espère que vous avez compris le message… Les feux d’artifice, ce n’est pas dehors, même si vous trouvez ça beau (c’est comme les cadeaux, c’est extérieur à vous). Le feu d’artifice devrait se faire en votre cœur où chaque gerbe de votre amour inconditionnel arroserait la planète entière.
Chaque période de basculement entre l’Ombre et la Lumière devrait être une période d’introspection, une période de recueillement, afin de démarrer sur des bases de rapprochement avec notre Christ intérieur, notre petit Soit.
Cette période, c’est l’acte de naissance à un autre nous-même, alors fêtons-le dignement, dans l’humilité, dans la simplicité et avec intégrité. Soyons nous-même en contact avec nous-même …
Et puis, partageons-le avec solennité le 1er de l’an car nous sommes de retour avec l’extérieur, avec le monde, avec les autres, avec nos frères et soeurs, avec la Nature, avec l’infini et tout et tout !
Voilà ce que j’avais à vous dire en cette période de renaissance, tout en sachant que Gaïa est en train de naître sous nos yeux, en ce moment même, pendant que Maman Urantia y met ses premières poussées…
Je vous rends grâce pour ce que vous êtes, ici et maintenant, et vous remercie d’être là parmi nous en ce moment si unique pour l’humanité. Nous sommes UN dans la diversité en espérant qu’un jour cette diversité saura faire Une. C’est là mon souhait le plus sincère (et je pense aussi le vôtre !).

Laurent DUREAU 6 septembre 2012

Remastérisé par l’Amethode Conti novembre 2014

A propos m.conti

Conti Michael, je vie sur Saint avold, se déplace en Moselle, Lorraine, France et pays francphones.

Laisser un commentaire