Réalité VS Vérité

la réalité et la vérité

Dossier sur ce que les indiens nomment le Grand Maya, ou la grande illusion. Pourquoi vivons-nous aujourd’hui dans ce vaste tissu de mensonges qui, quelque part, n’en est pas un ? Pourquoi la loi d’attraction est une manipulation de notre esprit ? Pourquoi nos enfants, lorsqu’ils grandiront, vont développer plus de maladies mentales que les générations passées ? Tout un tas de questions qui est traité en partie sur le pouvoir de deux mots existant dans nos sociétés : la réalité et la vérité.

Qu’est-ce que la réalité ? La vérité ?

réalité, thérapie.

La réalité est l’ensemble des phénomènes considérés comme existant effectivement. Ce concept désigne donc ce qui est physique, concret, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif. Construit à partir du latin « res », qui désigne  » la chose », cela désigne à la fois le principe et l’actualité d’un objet donné. Exemple,  la réalité d’un arbre comprend à la fois son essence (l’idée de l’arbre qui permet d’identifier tous les arbres existants) et son concret (cet arbre en particulier). Tandis que…

La vérité (du latin veritas, « vérité », dérivé de verus, « vrai ») est la correspondance entre une proposition et la réalité à laquelle cette proposition réfère. En vérité IMG_50774909006826l’arbre que j’observe n’est pas l’essence même de la réalité car tous les arbres ne sont pas constitués de la même manière, et si je me fie à la réalité de ce que je vois, je considère que la réalité est la vision que je m’en fait alors que l’arbre dans toute son entité, est constitué de choses que je vois et que je ne vois pas (racines, pleurocoque, bois, insectes, bourgeons, sève, eau…).

 

La vérité englobe donc l’ensemble et l’intégrité de ce que je vois en réalité, mais également de ce que je ne vois pas subtilement, que ce soit quantique, imaginaire, émotionnel ou même spirituel.

L’ensemble constitue l’entité ou l’identité réelle et véritable de l’arbre.

(Prenons un exemple plus simple). Dans notre mode de vie, nous avons tous une carte d’identité où un certain nombre d’informations permettent d’identifier une personne comme étant un individu à part entière. Cela, c’est la réalité, tout le monde en a une, c’est un document petit format plastifié…

La vérité, c’est que seulement avec cette carte d’identité, vous ne pouvez en aucun cas identifier la personne, vous ne savez pas qui est véritablement la personne que vous souhaitez connaître. Pour cela, vous devez prendre en compte d’autres dimensions plus importantes qu’une simple carte d’identité mise devant vous.

Autrement dit, si nous nous attachons au seul constat de la réalité, alors nous sommes dans une illusion totale car la réalité n’est qu’une infime partie de la vérité.

En psychanalyse, la réalité est due en grande partie par la relation que nous avons avec nos sens extra-sensoriels, et plus particulièrement nos yeux. Freud disait que nous avons des pulsions privilégiées de voyeurisme. En réalité, nous sommes tous à la fois voyeurs et exhibitionnistes, (pas moins de deux milliards de personnes actives sur les réseaux sociaux par exemple). Mais pour trouver la vérité de notre voyeurisme, il ne suffit pas de s’atteler à développer cette pulsion, mais plutôt d’en chercher la cause.

« Il y a un grave accident sur la route, une maison qui brûle devant vous, ou un oiseau qui jacasse différemment au-dessus de votre tête », vous allez forcément observer le fait. Vous allez prendre pour réel un fait avéré, sans prendre en considération la totale et véritable raison. Ce qui fera de votre vie, une totale illusion de la vérité. La vie en ce sens est un total mensonge.

Car si nous regardons la vie qu’avec nos sens externes, la vue, l’odorat, le toucher, l’ouïe, le goût, nous ne pouvons qu’en apercevoir l’infime vérité dissimulée dans la réalité qui sera traitée par vos émotions et votre raison.

De plus, ce type de pathologie va devenir très important car le voyeurisme est en phase de devenir un mode de relation à part entière. Toute notre vie moderne est constituée de moyens mis à disposition pour violer l’intimité de l’autre à des fins de basse fréquence (sexuelle, recherche d’identité, commerciale…).

Si, dans la réalité, le voyeurisme sous toutes ses formes est chose commune, il ne serait rien sans son antagonisme, l’exhibitionnisme. » A quoi bon passer sa journée sur Facebook à regarder le profil de vos amis s’ils ne l’alimentent pas en selfies, photos, statut de situation amoureuse, géolocalisation… à quoi bon regarder un accident sur la route ou une maison qui brûle, si ce n’est pour s’exhibitionner en racontant ce qui s’est passé de super excitant dans votre journée ? A quoi bon regarder l’oiseau qui jacasse au-dessus de votre tête, si ce n’est, la plupart du temps, que pour relater des faits inconnus à des gens qui vont en faire de même avec le contenu que vous leur aurez fourni, par manque de documentation. » Sur Internet par exemple, il y a ceux qui observent et ceux qui se montrent. Si l’ont met de côté la question de l’intérêt réel de ces activités, chacun semble y trouver son compte.

Dans les médias (la télévision, la radio ou les journaux), le duo exhibitionnisme/voyeurisme est omniprésent. Prenez un exemple tout simple, les jeux de télé-réalité. On se sent très vite impliqué et investi dans des affaires ou faits divers. Par un effet miroir, on va s’identifier à telle ou telle personne, et prendre ou non la même posture et position. On se calque sur ces suggestions….

smartphone-michael conti

Deuxième exemple, la mode de cette décennie (2010/2020) nous provient des Etats-Unis, où des émissions télévisées sous forme de série-réalité sont diffusées. On voit par exemple un bûcheron en pleine nature où nous entrons dans son intimité, une famille qui décide de vivre seule en Alaska, un mariage où trois, quatre candidats extérieurs vont attribuer une note pour un gain financier. Un dîner, voire une maison, qui vont être critiqués en fond en large et en travers par un groupuscule de personnes. Des personnes qui n’ont aucun intérêt d’ordre politique, éthique sociétal ou religieux. Un boulanger, un tatoueur, un maçon, un coiffeur…qui vont être passés au peigne fin pour leur prestation télévisée dans le seul but d’être reconnu. La vie d’autrui est une histoire et cette mode est très bien acclimatée dans nos quelques 36 681 communes dont la plupart sont des petits villages. Le vrai banditisme devrait se nommé le « on-ditisme » faisant référence aux innombrables rumeurs, nouvelles qui se répandent dans l’opinion et dont l’origine et l’authenticité véritable sont incertaines.

En vérité, (Ces deux mots avec lequel je viens de commencer ce paragraphe me fait rappeler les anciens textes bibliques où Jésus dit « En vérité, je vous le dis… » il ne dit pas « En réalité, je vous le dis »…) les télé-réalités, les séries-réalités télévisées et tout ce que l’on vous propose de divertissant, ne sont que du commerce qui vous fait prendre pour véritable quelque chose qui ne l’est que dans la réalité des faits. On le dit bien, télé-réalité, réalité -virtuelle…. Derrière tout cela, des castings sont réalisés, des statistiques sont obtenues, des sujets sont interdits de mentions (religieuses, politiques…) d’autres sont obligatoires (le divertissement commercial, esthétique, bien-être, pharmaceutique, alimentaire…) pour obtenir de vous un accroupissement inconscient de votre véritable êtreté.

Résultat, un groupe de maladies très anciennes refait surface depuis cette décennie, parce que les gens confondent réalité avec vérité. On a même attribué plusieurs noms à ce groupe :

  • Discussion de café de commerce,
  • commérage,
  • la dit la fait,
  • Rumeur,
  • on-dit,
  • ouï dire,
  • médisance,
  • potins,
  • ragot…

Très contagieuses, elles se transmettent par la voix suite, la plupart du temps, à une hyperstimulation extrasensorielle et naturellement, une hypostimulation des sens internes à nous.

pokemon-michael contiLes enfants de cette décennie ne sauront plus faire la distinction entre réalité et vérité. Et pour cause, depuis septembre nous sommes passés à une ère spectrale comme je vous l’ai déjà souvent mentionné sur mes articles, où, le spectre holographique fait son apparition. C’est une évolution technologique indéniable certes, mais vos enfants ne la considèrent pas ainsi. Plus tard, ce moyen sera détourné de façon commerciale, sexuelle, religieuse, car sa véritable essence n’est pas le divertissement, mais une vision de la réalité. Pvirtual-reality-as votre réalité.

NE CONFONDEZ DONC PAS LA REALITE AVEC LA VERITE.

Pour insister sur le fait que la confusion entre réalité et vérité se trouve partout autour de nous, j’agrémente ce dossier avec plusieurs exemples. Regardez cette affiche publicitaire (ci-dessous) : On vous montre deux suggestions de photos, vos yeux prennent vite connaissance qu’il s’agit de Mc Donald car des logos sont installés à des endroits stratégiques (où vos yeux vont aller en premier) en quelques secondes, votre cerveau enregistre « Avant mc donald, je, (en rapport avec la personne auquel je me réfère), suis de mauvaise humeur générale ; après mc donald, je suis de bonne humeur. » Vous restez plus d’une minute devant la photo, et là vous apercevez une autre réalité. Le Mc Café permet d’être plus réveillé. Avant de prendre un café je suis naze, après, je suis bien. Puis, si on observe encore plus longtemps l’image publicitaire, on peut dire qu’au mc donald, tu peux aller l’après-midi car ils servent du café afin que tu te sentes bien, et en pleine forme. Un zoom est fait où l’on peut voir écrit derrière, sur un livre, t-shirt (qui fait référence à la décontraction stimulant la partie imaginaire du lobe gauche du cerveau) et on peut également apercevoir le mot the Street, sur un fond bleu faisant référence à leur slogan (venez comme vous êtes) et leurs nombreuses publicités de proximité mettant en avant qu’il y a forcément un Mc donald au coin d’une rue près de chez vous, dans les alentours. Sans oublier le fond « brun café » qui remplace le fond « noir » qui se situe du coté droit de la photo.

Une vérité parmi tant d’autres à travers une publicité anodine qui vous a été présenté prouve que vous vous trouvez dans un bain de mensonge extrasensoriel et que la seule façon de s’en sortir est de considérer les choses de la façon la plus authentique et véritable qu’il soit. 

Afin que tout le monde puisse se reconnaître, cette campagne a été réalisé avec différents « publiciteur »:

(sur celle-ci par exemple, la colorithérapie est utilisée)

« AM–PM » | Agence : DDB Tribal, Vienne, Autriche, pour le McCafé de McDonald’s

 

Le seul objectif de cette enseigne est de pouvoir vivre de ce qu’il vous propose. En l’occurrence, à manger. Ils ont tout intérêt à susciter une envie, réelle ou imaginaire, et défier toute concurrence pour arriver à leur faim (jeu de mots). A grande majorité des fois pour ne pas dire tout le temps, on vous ment, mettant en scène la réalité contre la vérité. Car la vérité optimale n’existe pas dans les mains d’une personne, elle existe dans votre propre être intérieur. Vous fabriquez votre vérité.

Afficher l'image d'origineAutre image publicitaire, où l’on voit 6 personnes dont 4 très proches, laissant penser que c’est une famille devant une voiture, au large d’un paysage appartenant vraisemblablement au Laos. D’emblée, une dimension aventure familiale nous est donné, un contexte de risque stimule l’intérêt du voyeur. D’après ce que notre raison nous dicte, c’est une famille, qui se trouve au large du Laos, (l’autre bout du monde) avec la voiture qui « regarde » dans le même point de fuite que la disposition de la famille, l’eau constitue l’ultime rempart et même le vieil homme se dirige vers ce que l’enfant montre du doigt. Mais derrière cela, on a une hyper stimulation de nos sens. La voiture aurait pu très bien être disposé différemment (d’ailleurs, on peut se poser la question : Comment les a-t-elle ramener jusque là ?) le cambodgien qui rame à coté, avec sa galère et le papa qui lui tourne le dos font allusion à un certain rang socio-professionnel disant du pseudo père, « moi je peux me le permettre (d’acheter une voiture, de partir en vacances, d’avoir une famille…) » et comme le procédé inconscient de l’effet miroir opère dans vos neurones miroirs, la réalité va se montrer comme une vérité, et votre cerveau va mettre en oeuvre ce que beaucoup nomme : la loi d’attraction.

Ce que je veux, je l’obtiens grâce à cette loi. Qui en fait, n’est que pur mensonge car vous obtenez une réalité de ce que vous souhaitez en réalité mais pas en vérité. Ainsi même des mystiques qui prient pour que telle ou telle chose leur arrive, sont eux aussi dans un mensonge car nous pouvons prendre n’importe quelle perspective de la réalité qui nous est donnée pour une vérité. Et chaque chose que je peux prendre dans ce monde constituera extrasensoriellement, un pur mensonge, comme les indiens l’appellent, le grand Maya.

La réalité empêchera toujours de dire la vérité ou de faire savoir que la vérité est connue ou reconnue jusqu’à preuve qu’elle existe réellement. Par contre la réalité restera toujours un critère parmi tant d’autres de la vérité. « Ce n’est pas en regardant un arbre avec les yeux, que l’on peut juger de vrai ou de vérité ce que l’on voit, si l’on prend la justesse et l’entité de celui-ci, alors, il faudrait le découper pour voir son tronc, sa sève coulée, creuser pour voir ses racines, prendre feuille après feuille et branche après branche pour connaître le fonctionnement de l’échange gazeux qui s’effectue, sans parler de la pigmentation due en partie à la chlorophylle etc…et là, je ne parle que d’une dimension scientifique des choses et non artistique ou mental de ce que l’on pourrait nommer : un arbre.« 

Là encore, tout doit être considéré d’un point de vue conscient. La conscience du moi, le corps égotique est là pour cela, trop souvent nous entendons parler des lois de l’attraction, de résonance en bonne et due forme, alors qu’il constitue la principale attractivité d’une personne, d’un fait, ou d’un groupe qui vous hypnotise pour des gains que vous nommerez ensuite égoïstes. Alors que si vous prenez conscience de votre propre vérité, le corps égotique sera votre allié, il vous amènera vers cette vérité et vous serez étonné de voir qu’elle est très éloigné, très complexe et très différente de la réalité de ce que vous en avez jugé par l’unique utilisation des 5 sens.

Pourquoi ces faits?

Comme mentionné dans le paragraphe du dessus, parce que nous utilisons nos sens externes, et très peu nos sens internes. Steiner parle de 12 sens, moi je n’en citerais que quelques-uns.

Le coeur, plus qu’un organe, possède la faculté de pressentir les choses, beaucoup nomment cette faculté l’intuition. Mais si l’on inverse l’utilité de nos sens externes avec nos sens internes, alors nous pouvons dire que les oreilles nous donnent une perception intuitif et que le coeur raisonne et entend.

coeur

« Le coeur à sa raison que la raison n’a pas. »

La bouche, avec sa faculté gustative, devrait être remplacée par la faculté de création par la voix. Nous sommes conscients de dire, » je parle donc je suis », mais pas du contraire, » je suis donc je parle », faculté interne que certains nommeront l’illumination, je suis conscient de qui je suis, et chaque parole mise à jour sera la conséquence d’innombrables actes dans la vie externe.

je parle donc je suis michael conti« La vérité sort de la bouche des enfants. »

L’hypophyse, la glande pituitaire, qui possède la faculté de voir l’entièreté des choses dans n’importe quel contexte et remplacerait par la même nos yeux. Certains nomment cela l’initiation. Cette faculté interne est obtenue après de longues méditations sur notre propre conscience du moi en relation avec l’autre.

horus-153070_640

Ces trois exemples suffisent à eux seul de:

  • Prouver qu’il y a d’autres perceptions des sens,
  • qu’il y a d’autres moyens de développer la réalité, et
  • de s’approcher plus justement de la vérité car rappelez-vous ce que je nomme dans toutes mes vidéos,

« Une expérience personnelle n’est en aucun cas une vérité universelle. »

Ces propres sens vous appartiennent, et le seul moyen pour quelqu’un d’y entrer, c’est de passer par l’extérieur (vue, odorat, toucher, ouïe, goût). Or, toute stimulation extérieure à vous est un moyen pour entrer dans votre conscience interne et ne constitue aucune justification véritable et ce qui sortira de vous, si ce n’est pas recyclé, trié, conscientisé, organisé, ne sera que davantage faussé. Le fait de prendre ceci en compte constitue déjà une avancée vers la vérité.

En conclusion :

  1. La réalité est une part de la vérité mais ne constitue en aucun cas l’entièreté de la vérité.
  2. La réalité sert de base solide pour approuver d’une chose véritable,
  3. Si l’on confond l’énergie de « réalité » avec « vérité », on est susceptible d’engendrer des maladies psychologiques plus ou moins grave à long terme.
  4. La vérité sera perçue uniquement de l’intérieur vers l’extérieur tandis que la réalité sera perçue de l’extérieur vers l’intérieur.
  5. Pour juger d’une chose « vraie » il faut développer d’autres sens que ceux qui sont externes à nous. Comme par exemple le sens de l’intuition, de l’illumination et de l’initiation.
  6. La réalité se base sur des faits réels, mais dont l’origine véritable peut être réel ou imaginaire. Tandis que la vérité se base sur des faits réels ou imaginaires dont la réalité ne demande qu’à être prouvée.

Sachez donc prendre, apprendre, comprendre et enfin donner grâce à vos sens intérieurs qui sont une réalité parmi tant d’autres qui constitue la vérité universelle.

Texte rédigé par CONTI Michael.

LOGO lÂMC ET SLOGANMoselle thérapie Hypnothérapie, Sophrologie, Sophrologue, professionel de la santé, médecine integrer, intervient dans les maladie psychologique, la mort, soutient psychologique, psychologue holistique, Reiki, Homeopathie energétique
sceau1ay

Spécialité medicale et Psychologique, Energéticien, Accompagnement trouble du sommeil, Trouble psychologique, Thérapeute confirmé, gratuit, Hypnothérapie, Medecine douce, Méditation Guidé, Alternative au Reiki. Nous somme situé en Moselle, Lorraine, Metz, Nancy, Thionville, Saint avold. et nous oeuvrons dans le bien-être, la Sophrologie, le Reiki, Homeopathe confirmé.

 

A propos m.conti

Conti Michael, je vie sur Saint avold, se déplace en Moselle, Lorraine, France et pays francphones.

Les commentaires sont clos.