Pancréas et lampe magique

N’avez vous jamais remarqué que le Pancréas ressemble étrangement à la lampe magique d’Aladin?

aladin-aladin-dessins-animes??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

 

 

 

 

 

 

 

Moi je viens de le remarquer en méditant dessus. Et avec mes connaissances, je trouve qu’il y a énormément de similitudes avec la vieille légende d’Aladin.

Commençons donc par définir en premier lieu le pancréas, de façon exotérique puis ésotérique, puis nous entamerons la révision de la légende d’Aladin et la lampe magique. Enfin, nous ferons la comparaison ésotérique de ces deux symboles.

Le pancréas. Il est considérée comme une glande endocrine et exocrine, cette glande se situe en bas de l’estomac et en haut des reins. Il est de couleur jaune et secrète des substances vitales pour l’homme, comme le bicarbonate de sodium, l’insuline, la somatostatine, le glucagon.

Lorsque cette glande fonctionne correctement, le corps est en bonne santé, mais lorsqu’elle ne fonctionne pas correctement il est possible d’avoir une monté de cholestérol, des soucis de diabète, de mauvaise digestion, de cancer, de pancréatite, etc.

La solution pour avoir un pancréas en bonne santé est de manger saint et équilibré, de ne pas fumer ni boire en excès.

De façons ésotérique, le pancréas est l’extériorisation physique de Manipura, le chakras du plexus solaire, il représente notre mental, là ou nous recevons directement l’énergie du soleil, et là où le monde se situe au niveau conscience, nous avons également un rapport direct avec la vésicule biliaire et la rate.

Le pancréas vu de façons ésotériques, est un organe qui est également vital et pour le maintenir en bonne santé, il ne suffit pas de bien manger boire etc, ce qui est aussi, voire plus important, c’est de bien parler, et de bien penser. En effet, lorsque vous attisez la jalousie, la possessivité, la colère, vous stimulez le pancréas, de ce fait, celui-ci, tel une éponge, va se comprimer et laissé dégorger les hormones, vous allez donc dérégler, déséquilibrer le taux d’insuline, de glucagon et autres, donnant ainsi l’information circulant dans votre sang, d’un corps soit en manque continuel d’aliment, souvent riche, car vous consumez de l’intérieur, les aliments riches en sucre et graisse attireront plus votre regard, via l’information qui circule dans votre sang. Lorsque vous êtes en colère, et que vous pensez être un Raté, alors vous stimulé la rate et la vésicule biliaire, lequel enflammeront et feront de même que le pancréas en mauvaise santé.

Hormis ceci, le pouvoir du pancréas, ou plutôt de l’énergie de celui-ci, se situe dans la couleur jaune, il vous pousse à faire l’expérience du « je veux » et lorsque vous avez, il veux encore et encore. Il faut le tenir équilibré en utilisant les énergies du dessous,  » j’éprouve du plaisir », et du dessus « j’aime » ainsi vous prenez en considération ce que vous voulez, et vous en éprouvez du plaisir à acquérir, et vous aimez ce que vous avez acquis.

La légende d’Aladin et la lampe magique, est un récit arabo-persan,

Un jeune homme, pauvre et sans ressources, Aladin (ou Aboubakar), est pris comme disciple par un maître qui dispose de pouvoirs magiques. Au terme d’un long voyage, ce maître Enchanteur se faisant passer pour le frère de son père, Qasim, décide de lui demander d’aller chercher une lampe, en lui confiant pour cela un objet magique mineur (un anneau renfermant un génie). Mais Aladin préfère conserver la lampe pour lui-même. Le maître l’abandonne alors dans les ténèbres de la grotte où gisait la lampe et part. Mais la lampe est hantée par un des plus grands génies

Dans sa variante populaire, Aladin parvient à maîtriser les pouvoirs de la lampe et devient ainsi riche et puissant afin d’obtenir la main de la fille du roi, Badroulboudour. Mais son méchant maître tente alors de récupérer la lampe, notamment en exploitant l’ignorance de la femme d’Aladin, qui cède la lampe pour une neuve. Plus tard, Aladin retourne chercher la lampe et tout s’arrange.

Il existe néanmoins une variante, comme Le Chandelier aux sept derviches, où Aladin ne parvient pas à maîtriser la lampe. Après une nouvelle tentative pour tromper encore son maître, pourtant bon, il est puni de sa bêtise et de son ingratitude en perdant tout.

(source Wikipédia)

De façon ésotérique, ce récit nous montre énormément de choses. En premier lieu, Aladin, qui signifie ala (élève, sublime) et din (religion, croyance) donc, élévation de la religion, ou sublimation de la croyance. Nous avons là, l’histoire d’un maître initié au science ésotérique, tel un alchimiste, qui prend Aladin comme disciple, (pauvre) afin de le rendre riche, le long voyage du chemin de l’initiation, ou du chemin karmique, amène Aladin à sonder son être intérieur, son propre intérieur, représenté par la grotte noir et froide, où il trouvera une lampe magique tel le vieil adage alchimique, visita interiora terrae rectificando invenies occultum lapidem. (je vous renvoie à l’articles: les messages ésotériques qui parle de ceci…) Ensuite, nous avons deux versions, ces deux versions sont corrects dans le sens ésotérique suivant: en trouvant son être intérieur, et le pouvoir qu’il renferme, tel le génie dans la lampe magique, Aladin a le choix de diriger ce pouvoir. Si il souhaite avoir de l’argent et une femme, alors, il sera riche et obtiendra amour gloire et beauté. Seulement, le pouvoir intérieur n’est pas destiné à être utilisé de la sorte dans le monde matériel, alors son maître, qui a souhaité lui enseigner les qualités magiques du corps et l’amour inconditionnel, ne sera que déçu par ce sujet et le laissera tomber. S’ensuit la polarité négative du maître : le maître le puni.

Dans la deuxième version, son maître reste bon, par contre Aladin, avide de matériel ne parvient pas à comprendre que la richesse provient de l’intérieur du cœur, et s’enfonce dans ses abysses, condamné à errer avec un méchant génie dans des endroits encore plus sombre.

image-disney-genie-aladdin-personnage-04

Voilà, nous y sommes, la comparaison entre la lampe du génie et notre organe, le pancréas.

Vu que par cet organe, nous faisons l’expérience de la vie, l’énergie des rayons entre directement en nous par ce passage. C’est à nous de décider de faire l’expérience de la vie extérieure, de la bonne façon qui soit vers l’intérieur, ou plutôt de la mauvaise façon. Si nous comprenons ceci, il suffit d’astiquer notre lampe magique qui se trouve à l’intérieur de notre corps, là où il fait sombre, la grotte où se cache mille et un trésors, mais celui qui va nous guider vers notre guide intérieur, vers la richesse, c’est celui qui se situe au milieu : le pancréas. Là où se cache le génie, (le génie qui n’est en fait que mon moi intérieur), si celui-ci est bon, car le long voyage du disciple vers l’initiation lui a permit d’acquérir des bons outils, alors, le voile du mystère dévoile le génie qui existe à l’intérieur afin d’ascensionner, et d’exaucer les vœux de la volonté immatérielle. Au contraire, si le chemin n’a pas été acquis alors, lorsque vous aurez accès à la connaissance, sortira un mauvais génie, qui n’est encore une fois que vous même, votre mental ego, et celui-ci vous enfoncera davantage dans l’obscurité car vous le nourrissez de cela.

 

Le rêve bleu se joue donc sur une note d’hormone, qui, suivant votre bonté, gratitude et amour, secrétera correctement et sera bien stimulé, afin d’équilibrer et découvrir votre vrai nature et votre génie. Pour ceci, il faut vouloir, vouloir aimer, vouloir partager, être bienveillant, être joyeux, et profiter de ce que la vie nous apporte. C’est uniquement de cette façon que vous obtiendrez victoire et ascensionnerez vers un autre génie encore plus fort, mais celui-ci, se trouve certainement dans une autre légende! Qui sait.

A propos m.conti

Conti Michael, je vie sur Saint avold, se déplace en Moselle, Lorraine, France et pays francphones.

Laisser un commentaire