Après les « Fast Food », les « Fast Thought »

malbouffe

Littéralement, après les restaurations rapides, les pensées rapides.

Ce petit article est consacré au consommateur, de nourriture contemporaine des pays modernisés, mais aussi, à tous ceux qui souhaite élargir leur champs de vision sur la valeur, les vitamines que l’on donne aux mots.

L’alimentation est, dans sa définition, tout ce qui se rapporte au domaine de la nourriture permettant à un organisme de vivre. En grec aliment  ἄλθειν veut dire « faire croître »

Si nous considérons que ce que nous mangeons comme substances minérales et organiques nous sert de nourriture au corps physique, alors ce que nous partageons et consommons comme substance émotionnelle et mentale, constitue notre repas de l’âme.

Or, de nombreux articles dénoncent la malbouffe de notre société uniquement dans le contexte physique. Alors, qu’elle s’est également développer dans le contexte vaste de la pensée.

Lorsque vous consommez un met de quelques manières que ce soit, votre corps puisera dans cet aliment pour constituer ces cellules.  Si le met est riches en aliment bénéfique aux besoins physiques de l’homme, alors le corps de cet homme sera en pleine santé. Si le met est pauvre, le contraire sera constaté. Les répercutions se verrons dans le long terme. Le Fast food,vous fait payer votre repas, mais vous offre GRATUITEMENT du court terme, le service s’approprie l’un de vos principal outil prénommé la foi (la confiance). Aveuglé et dépourvu de votre arme, le long terme paraît comme réalisable et extrêmement proche, puisque la restauration rapide vous offre la capacité d’utiliser votre temps à des fins différentes que l’alimentation physique et sa préparation.

Un proverbe italien dit (chi va piano va lontano e sanno) en français cela donnerais : Doucement, mais sûrement et sainement. Je crois qu’à travers cette situation, tout est dit.

Mais approfondissons encore un petit peu. L’alimentation rapide, si l’on reprend la citation, serait donc un rempart pour notre évolution, elle nous empêcherais d’aller loin et sainement par sa propre définition, et sans allez dans des discours infinis sur les preuves de sa toxicité. Ce serait la citation contraire qui dicte que nous nous dirigeons vers notre destin brutalement, illusoirement et inintelligiblement.

Il en est de même pour les aliments de l’âme, les aliments de la pensée. Aujourd’hui, les Fast Thought, comme je les ai baptisé, facilement reconnaissable par leur capacité à extirper la confiance,  la vie véritable de l’humain, la remplacer par une vie nommée « réalité virtuelle », sont nombreux. Il donne une façon de penser très rapide, utilise non pas les sens du goût et de l’odorat, mais, celui de la vue, de l’ouïe. Pour se faire intoxiquer par une alimentation rapide, il est impératif d’en faire l’expérience dans un espace temps relativement proche, l’aliment s’il n’est pas dans votre bouche, ni dans une périmètre détectable par votre odorat, il ne vous atteindra pas, et n’aura pas d’impact. Par contre, la pensée rapide, elle, est détectable dans un périmètre très grand. Elle utilise l’ouïe comme odorat, élargissant ainsi son champs d’action, puis les yeux comme bouche pour faire avaler tout nutriment instantanément d’un bout à l’autre du monde. Dans le contexte du corps humain, le nutriment organique, ou minéral, sera digéré par votre système digestif. Ici votre digestion se fera dans le cerveau. Et cela, brutalement, illusoirement, et imbécilement.

De plus, les Fast Thought, font le contraire des Fast food, en vous offrant gratuitement le partage des services, à l’encontre de votre temps. Au final, la pensée rapide, réduit le temps que vous consacrerez à l’élaboration et la fortification de votre âme. Elle vous donne tellement d’information à trier, qu’elle amène la confusion totale dans votre esprit entre ce qui est vrai de ce qui est faux.

Le Fast Thought, et le Fast Food, se complètent et s’interpénètrent car l’un propose ce que l’autre n’a pas.

Nous connaissons aujourd’hui les nombreuses et diverses maladies que provoquent les Fast Food, il en est de même des Fast Thought: les maladie de l’âme telles que psychoses et névroses deviennent de plus en plus nombreuses, et amènent à des divorces, des paranoïas, des doubles vies, des fragilités de l’esprit, des pertes de personnalité, des pertes d’estime, de la solitude, de l’agressivité, incitant à s’alimenter de Fast food. La consommation d’aliment gras, sucrés et salés, pallient illusoirement à la consommation ou consumation d’énergie émotionnelle en vous, puis vous l’aurez compris, comme les Fast thought vous volent votre temps, ils favorisent les Fast food à vous nourrir. Les Fast food vous volent votre argent, ils favorisent, les Fast Thought à vous alimenter en mauvaises informations.

A propos m.conti

Conti Michael, je vie sur Saint avold, se déplace en Moselle, Lorraine, France et pays francphones.

Les commentaires sont clos.